week-end n°3 – les pouvoirs de la lune

Posté le 13 février 2021

Nuit après nuit, l’aspect de la lune se modifie : elle apparaît en quartier, devient pleine puis disparaît… Ces phénomènes ont longtemps intrigué les Hommes qui les interprètent pour conjurer ignorance et inquiétude… L’astre est alors associé aux songes, aux forces occultes, au dérèglement de la raison et à la mort. C’est, par exemple, à la lueur de la lune que les morts entament leur sommeil éternel. La lune est aussi associée aux femmes, ces êtres alors si mystérieux et obscurs…On peut encore penser aux expressions « Être dans la Lune », bien ou « mal luné », « lunatique », etc.

1/ L’Influence de la Lune sur la tête des femmes – collection Michel Hennin – 1652 

Au 17ème siècle, il était courant d’utiliser l’expression « avoir un quartier de lune dans la tête », pour qualifier une personne bizarre ou folle. Dans cette gravure, la lune paraît bien néfaste à ces femmes possédées… Les similitudes entre le cycle lunaire et le cycle menstruel des femmes achevèrent de « féminiser » la lune et de la conforter dans ses fonctions de fertilité et fécondation.
Le caractère changeant de la lune est alors associé à l’instabilité présumée des femmes…Voici bien le témoignage de l’avis masculin ! 

2/ Les Métamorphoses d’Ovide –  Virgil Solis – 1581 et Liber Chronicarum – 1493

Le lycanthrope, plus connu sous le nom de loup-garou, est, selon la légende, un humain qui a la capacité de se transformer en loup. Cette transformation se déclenche généralement durant les nuits de pleine lune, condamnant le lycanthrope à errer sous cette forme jusqu’au petit matin. De part sa lumière froide et de sa disparition régulière, la lune est souvent associée aux forces négatives. Le loup incarne lui aussi la face sombre de l’espèce humaine, cruelle et sauvage. 

3/ Lunatique neonly n°3 – François Morellet – 1997

8 néons lumineux dessinent des demi-cercles qui semblent disposés de façon aléatoire… Comme si, soumise à l’influence de la lune, l’oeuvre était atteinte de perturbations et de folie périodique. L’adjectif « lunatique » vient du latin « lunaticus » qui désigne la Lune. Il qualifiait autrefois une personne considérée comme soumise à ses influences, souffrant en réalité d’épilepsie, interprétée alors comme de la folie…

4/ Jeu du Tarot, cartes de la lune – jeux du 15ème et le 20ème siècles

Dans ce jeu divinatoire, on considère la carte de la lune comme la gardienne de l’ombre, la maîtresse de nos peurs et de nos secrets enfouis. Sur l’illustration, la lune est souvent  accompagnée d’une écrevisse et deux chiens. L’écrevisse est fréquemment associée aux peurs et aux régressions. Quant aux chiens, il sont les gardiens des enfers mais sont aussi le symbole d’une fidélité sans faille…

5/ La lune et nous / Vivre avec la lune – Arte

Ce court métrage de 3 min reprend tous les phénomènes plus ou moins délirants liés à la lune : de la notion de temps aux troubles du sommeil, des marées au jardinage…
Toutes les vidéos de cette petite série sont très intéressantes à regarder ! 

https://www.arte.tv/fr/videos/085196-002-A/la-lune-et-nous-2-5/